Rechercher
  • L'équipe STC

On SEIN'TERESSE - Liliane nous livre son témoignage sur le cancer du sein


Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes dans le monde et représente 16% de l’ensemble des cancers féminins.


En janvier 2019, alors qu'elle passait par hasard la main sur son sein, Liliane sent la présence d'une petite boule dans son sein droit. La boule est dure et douloureuse au toucher.


Intriguée et soucieuse de sa santé, elle se rend alors chez son médecin.


Après une batterie d'examens (mammographie, échographie mammaire et biopsie), on lui confirme qu'elle est atteinte d'un cancer du sein.


Grâce à un dépistage précoce et une prise en charge réussie, elle se considère aujourd'hui comme une "vainqueure en sursis".


En ce mois d'Octobre Rose, cette mère et femme épanouie nous confie son témoignage, nous rappelant qu'il est possible de guérir d'un cancer, à condition d'être bien renseigné et de combattre la maladie le plus tôt possible.


Elle espère ainsi encourager d'autres personnes à raconter leur histoire et donner la force à tous les malades de ne pas perdre espoir.



À Ma Cathy, il y 6 ans...

À Ma Strong Sally, il y a 5 ans...

À La INCHO, il y a 1 an et demi...

À Toi José, il y a 1 an...

Aux Autres...


Lorsqu'on apprend qu’un(e) ami(e) ou qu’un membre de sa famille est atteint d’un cancer, on est tout de suite pris de panique. L’idée qui nous vient sur le moment, c’est qu’il va nous quitter, qu’on va le perdre.


Ce fut donc très difficile, il y a 5 ans, de voir s’éteindre petit à petit, une amie emportée par un cancer du sein, et encore plus difficile de l’accompagner vers sa dernière demeure.


Pour autant, quand il y a 2 ans j’ai su que j’allais connaître également cette épreuve , je n’ai pas eu peur, bien au contraire, ça m’a fait l’effet de l’or qu’on passe au creuset du feu pour être purifié.


L’annoncer à mes proches n’a pas été une partie de plaisir. Je pense que mon état d’esprit très positif face à ce qui m’attendait, les a aidés à m’accompagner sur ce chemin de croix, car c’en est un.


Après une lumpectomie* de la tumeur cancéreuse au niveau du sein droit, et l’extraction des ganglions sentinelles*, je suis passée par tous les protocoles: la chimiothérapie, la radiothérapie et hormonothérapie*.


Le traitement de cette maladie est tellement éprouvant, qu’on aurait dit une descente en enfer.


Aujourd’hui, je vais bien, et même très bien par pure bonté Divine.


Je ne méritais pas plus qu’une autre d’être sauvée et d’être encore de ce monde aux côtés des miens. Mais Le Suprême en a voulu autrement, et je lui en suis profondément reconnaissante.


Celles qui se sont battues, parce que oui, il s’agit d’un combat, et qui n’ont pas survécu sont des Héroïnes Absentes.


Celles qui se battent encore et qui ne connaissent pas l’issue de cette bataille sont des Battantes en chemin.


Et Celles qui s’en sont sorties sont des Vainqueurs en sursis.


Mais pour Toutes, Dieu Seul est l’Ami Fidèle.


A.L.K.


* Une lumpectomie est une chirurgie mammaire consistant à retirer la tumeur et une petite quantité des tissus qui l'entourent tout en veillant à conserver la plus grande partie du sein.


* Les ganglions sentinelles sont les premiers ganglions situés sous le bras, au niveau de l'aisselle, les plus proches de la tumeur susceptibles d’être envahis par les cellules cancéreuses.


* L'hormonothérapie est un traitement qui agit sur l'ensemble du corps et qui a pour but d'empêcher la stimulation de certaines hormones sur les cellules cancéreuses. Il est le plus souvent pratiqué en traitement adjuvant, c'est à dire après la chimiothérapie et la radiothérapie si elles sont indiquées.